Nos actions

EDITION 2019/2020 – APPEL À PROJETS « LA SANTÉ POUR TOUS GRÂCE AU NUMÉRIQUE » : LES LAURÉATS

Pour la 4ème édition de son appel à projets en faveur de la santé dans les territoires, la Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement, a sélectionné 17 projets dont 3 projets “coups de cœur”. Ces actions sur le thème de “La Santé pour tous grâce au numérique” bénéficieront d’un soutien financier global de 276 500 euros

Découvrez les lauréats ci-dessous !

COUP DE COEUR

Chaque année, la mission locale du Bassin Graylois accompagne une centaine de jeunes pour favoriser leur insertion professionnelle et sociale. Dans ce cadre, elle a bâti un module complémentaire dédié à la santé.

COUP DE COEUR

A travers une appli, l’association Française de Premiers Répondants permet l’intervention de tout citoyen formé aux premiers secours auprès d’une personne en situation d’arrêt cardiaque. Ce « premier répondant » agit en attendant que les secours arrivent sur place et prennent le relais.

COUP DE COEUR

L’association AURA permet d’améliorer le quotidien des patients atteints d’épilepsie grâce à la mobilisation d’une communauté pluridisciplinaire de 80 contributeurs intégrant la philosophie "open source et open hardware" en santé. Elle a imaginé un dispositif de détection des crises d’épilepsie notamment pour les patients pharmacorésistants via l’utilisation d’un patch numérique.

Le dispositif Télé-SLA apporte une solution d’accès aux soins pour les patients atteints de cette pathologie à un stade avancé. Il complète le dispositif de soins habituellement proposé par les équipes soignantes.

L’Institut du Virtuel souhaite proposer un parcours de soins pour les jeunes atteints d’addiction aux jeux vidéo par le numérique

A travers son appli, l’association « Prévention Sages Femmes », espère répondre aux interrogations des jeunes femmes de 15 à 25 ans.

L’équipe médicale de l’établissement Marguerite Boucicaut souhaite propose un appareil innovant à ses patients en situation de rééducation neurologique. Cette plateforme de pratique physique est connectée pour accompagner et encourager le patient dans sa progression.

Le cloud solidaire est destiné aux personnes en situation de précarité et sans-abri. L’objectif ? Faciliter leur prise en charge grâce à un stockage de leurs dossiers administratifs en un seul lieu et accessible via internet.

Premier centre européen de lutte contre le cancer, l’Institut Gustave Roussy est un centre de soins, de recherche et d'enseignement, qui prend en charge des patients atteints de tout type de cancer. Il développe un projet pour renforcer l’accompagnement numérique et à distance des patients suivis en oncologie ayant besoin d’une prise en charge de l’insomnie.

Le parcours de soins élaboré par la Fondation Ildys et ses partenaires vise à fournir des soins dentaires aux résidents, handicapés ou âgés, de 10 établissements médico-sociaux du Finistère, grâce à un dispositif itinérant.

L’application mobile Kidia a pour objectif d’aider les adolescents de 12 à 14 ans à mieux connaitre leur pathologie, de la façon la plus attractive possible. A travers des activités ludiques et interactives, elle a aussi vocation à les motiver pour respecter les règles de vie associées à la maladie.

Trois étudiantes ont conçu une application pour les malades et les professionnels de santé permettant de réduire les crises et les hospitalisations liées à la dréapanocytose, maladie génétique rare et méconnue.

La raison d’être de Visitatio est la mise en réseau des aidants et des soignants des patients en soins palliatifs.

Le projet « Ressources précarité et Santé » vise à rendre lisibles les dispositifs de soins, d'accès aux soins et d’accompagnements sociaux des personnes en situation de grande précarité. Il s’agit de créer un outil numérique - ressource notamment à destination des soignants.

L’application de réalité virtuelle BLISS vise à soulager la douleur chez les patients de façon novatrice.

Le projet vise à permettre aux malades privés d’expression orale et corporelle de s’exprimer par la pensée grâce à l’utilisation d’un casque électroencéphalographe.

S’appuyer sur un robot-compagnon pour faciliter la communication entre patients et soignants et optimiser les soins, tel est le projet expérimental porté par la Fondation Jacques Chirac.