Premier centre européen de lutte contre le cancer, l’Institut Gustave Roussy est un centre de soins, de recherche et d'enseignement, qui prend en charge des patients atteints de tout type de cancer. Il développe un projet pour renforcer l’accompagnement numérique et à distance des patients suivis en oncologie ayant besoin d’une prise en charge de l’insomnie.

L’insomnie en oncologie est deux fois plus élevée qu’auprès de la population moyenne. Malgré cela, sa prise en charge demeure insuffisante. Pourtant, des solutions non médicamenteuses existent et ont prouvé leur efficacité au cours d’études randomisées. Pour preuve, une étude clinique « Insomnet » conduite par une équipe québécoise à Gustave Roussy a montré une baisse de 30 % des problèmes d’insomnie auprès de 30% des patients atteints de cancer. C’est pour soutenir ce dispositif expérimental que la Fondation a choisi d’apporter son soutien en finançant l’achat d’une licence. Le protocole d’accompagnement se déroulera en plusieurs étapes et sera consigné dans le Dossier Médical Partagé de chaque patient.

  1. Entretien introductif téléphonique avec un professionnel de santé qualifié en thérapie cognitivo-comportementale.
  2. Suivi autonome du programme pendant 6 semaines avec des supports écrits et des vidéos sur les thèmes suivants : connaissances générales sur le sommeil, stratégies comportementales, restructuration cognitive, croyances dysfonctionnelles au sujet du sommeil, hygiène du sommeil, évaluation et maintien des gains
  3. Bilan à mi-parcours : entretien téléphonique d’orientation
  4. Bilan final : entretien téléphonique afin d’apprécier la perception du problème d’insomnie et le besoin éventuel d’aide supplémentaire, en cas d’insomnie persistante.

Pour les patients dont les problématiques de sommeil demeurent après ces 4 étapes, le programme peut être prolongé durant 3 à 6 semaines avec une guidance personnalisée. Enfin, pour les patients volontaires souffrant d’une insomnie persistante, ils pourront être orientés vers une consultation psychologique en face à face. L’équipe de l’unité de Psycho-Oncologie de complète ainsi le dispositif Insomnet avec un accompagnement humain