Les quartiers prioritaires affichent en moyenne un taux 2 fois plus élevé d’échec scolaire que le reste de la France. Partant de ce constat, l’association Ma chance moi aussi, basée à Chambéry, a décidé d’apporter une attention particulière aux enfants de ces quartiers.

L’association, crée en 2014 par André Payerne, s’inscrit dans la prévention précoce et prend en charge des enfants âgés de 6 à 7 ans. Elle tend à leur apporter un accompagnement éducatif et pédagogique sur plusieurs années. Le but : apprendre à chaque enfant la confiance en soi et les bases essentielles pour sa vie future (sens du travail, règles de vie en société, …). Pour y parvenir, les membres de l’association accompagnent les élèves sur les temps périscolaires et extrascolaires et s’appuient sur une coopération avec les parents à travers la signature d’un contrat d’engagement.

Aujourd’hui, 30 enfants sont accompagnés par l’association. L’objectif : intégrer tous les 4 mois 10 enfants supplémentaires.

Le développement à Grenoble et Lyon est également prévu fin 2017.