Nos partenariats

Entreprendre pour Apprendre France : faire vivre l’expérience entrepreunariale pour les jeunes

Entreprendre Pour Apprendre est membre du réseau mondial « Junior Achievement Worldwide », qui est né en 1919 aux Etats-Unis afin de préparer les jeunes au monde professionnel. Le mouvement EPA France a été fondé en 1990.

En savoir plus

Entreprendre pour Apprendre développe l’esprit d’entreprendre des jeunes de 8 à 25 ans essentiellement en milieu scolaire afin de faciliter leur orientation, leur insertion sociale et professionnelle et leur employabilité. La fédération EPA est présente sur tout le territoire français à travers 15 associations régionales. Elle développe 4 programmes pédagogiques basés sur la pédagogie active ( learning by doing) s’appuyant le parrainage de professionnels issus du monde de l’entreprise.

En 2017, la Fondation s’est engagée à soutenir pendant 3 ans le programme « Mini-entreprises » pour développer l’esprit d’entreprendre auprès de deux fois plus de jeunes d’ici 3 ans. A horizon 2020, 50 000 jeunes devraient ainsi pouvoir prendre part aux programmes proposés par EPA, grâce à l’accompagnement de 4000 enseignants et de 3000 parrains et marraines professionnels.

www.entreprendre-pour-apprendre.fr

EPA en Chiffres

  • 15 associations régionales et une fédération nationale, 80 salariés permanents.
  • 1500 projets pédagogiques, dont 1335 Mini Entreprises-EPA
  • 2 800 enseignants impliqués
  • 41 000 heures de bénévolat consacrées
  • 1519 parrains/marraines de projets

La plateforme participative Les Petites Pierres œuvre pour un habitat décent

Créé par la Fondation d’entreprise SOMFY, le Fonds de dotation Les Petites Pierres soutient la lutte contre le mal-logement, grâce au crowdfunding.

En savoir plus

Le principe de la plateforme  les petites pierres est simple : faire appel à la générosité des citoyens pour financer des projets locaux dans le domaine du logement et ainsi faciliter l’intégration de tous et le vivre ensemble. Chaque euro citoyen apporté est doublé par Les Petites Pierres et ses partenaires.

Les projets proposés par les associations sont nombreux et variés. Ils répondent tous à 2 objectifs :

•  Créer des conditions d’habitation ou d’accueil décentes

•  Permettre aux personnes de mieux vivre ensemble, dans des espaces partagés d’habitation ou de rencontre

Depuis novembre 2013, Le Crédit Agricole des Savoie est partenaire des Petites Pierres. Ainsi toutes les commissions perçues lors des donations en ligne sont rétrocédées et 100 % des dons vont au projet ! Plus encore, le Crédit Agricole a d’ores et déjà cofinancé des projets : en 2015, la Maison des Familles à Annecy, et en 2016, la Résidence intergénérationnelle à Seynod.

En 2016, la Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement s’engage aux côtés des Petites Pierres, avec pour ambition commune de permettre à tous d’accéder à un logement décent, mais aussi offrir à chacun la chance de tisser des liens sociaux, amicaux, familiaux durables par le logement.

Avec ce partenariat, la Fondation s’engage à financer jusqu’à 10 projets par an en  2016 et 2017, en collaboration avec les Caisses régionales de Crédit Agricole, qui identifieront et soutiendront des projets sur leur territoire.

www.lespetitespierres.org

Les Petites Pierres en chiffres

Depuis sa création,

  • 72 projets financés
  • Plus de 3 600 dons
  • De 8 000 euros à 12 000 euros par projet
  • Plus de 947 500 euros apportés

Habitat et Humanisme, l’insertion par le logement

Créée à Lyon en 1985 par Bernard Devert, ancien professionnel de l’immobilier devenu prêtre, Habitat et Humanisme agit depuis 30 ans, en faveur du logement et de l’insertion des personnes en difficulté partout en France.

En savoir plus

Sa mission est triple :

•  Permettre à des personnes seules et des familles en difficulté d’accéder à un logement décent à un faible loyer

•   Contribuer à la mixité sociale dans les villes en privilégiant les logements situés dans des quartiers « équilibrés », au cœur des agglomérations

•  Accompagner les personnes logées pour favoriser le retour de l’estime de soi, l’acquisition de l’autonomie et la reprise de liens sociaux, indispensables à toute insertion.

Convaincue que l’autonomie de chacun passe par l’accès à un habitat décent, la Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement soutient dans la durée l’action d’Habitat et Humanisme sur les territoires.

Ainsi, en 2015, ce sont 14 projets qui ont été soutenus en collaboration avec les Caisses régionales Crédit Agricole concernées. Cela vient s’ajouter aux 61 projets déjà soutenus depuis 2008 dans le cadre du Programme Solidarité Logement lancé en 2008 par le Crédit Agricole.

La Fondation soutient également l’association Habitat et Humanisme via les FCP (Fonds Communs de Placement) commercialisés par le Crédit Agricole.

www.habitat-humanisme.org

Habitat et Humanisme en chiffres

Depuis sa création,

  • 55 associations représentées
  • Plus de 2400 dons
  • 350 salariés
  • 3500 bénévoles

En 2015, plus de 1 500 nouvelles familles relogées par Habitat et Humanisme.

Initier les enfants aux métiers manuels grâce à L’Outil en Main

Créée en 1994 par Marie-Pascale Ragueneau, l’association L’Outil en Main a pour but l’initiation des enfants aux métiers manuels, par des gens de métier (artisans ou ouvriers qualifiés) bénévoles à la retraite, avec de vrais outils au sein de vrais ateliers.

En savoir plus

L’association organise aussi bien en milieu rural qu’en milieu urbain, des ateliers d’une demi-journée par semaine, qui rassemblent des jeunes âgés de 9 à 14 ans et des retraités. Dans de véritables ateliers, les enfants créent toutes sortes d’objets sous la direction de leurs ainés.

Ces ateliers sont des moments de rassemblement et d’échanges entre les générations. Ils ont pour but la revalorisation de tous les métiers manuels.

L’ambition est double :

•  Permettre l’épanouissement de l’enfant : grâce aux ateliers, les enfants découvrent de nouveaux métiers, et retrouvent confiance en eux

•  Contribuer au mieux vieillir : chaque semaine, les gens de métier retraités viennent, le temps d’un atelier, transmettre aux jeunes générations les gestes de leur métier

Parce que partout en France, un enfant doit pouvoir participer aux ateliers de L’Outil en Main, la Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement soutient dans la durée l’action de L’Outil en Main sur les territoires. L’objectif de ce soutien est de permettre à l’association de couvrir 100 % du territoire français à l’horizon 2020.

www.loutilenmain.fr

L’Outil en Main en chiffres

Depuis sa création,

  • Plus de 2 400 enfants ont participé aux ateliers
  • Plus de 3 100 bénévoles dont 2 800 gens du métier
  • 149 associations sur le territoire dans 50 départements

Susciter l’innovation en milieu rural grâce à la Fondation Simplon

Créée en 2015, sous l’égide de la Fondation FACE, la Fondation Simplon promeut un numérique inclusif au service des personnes (jeunes décrocheurs, demandeurs d’emplois, femmes etc…) et des territoires les plus défavorisés ou isolés (quartiers prioritaires, zones rurales, etc.).

En savoir plus

En mettant en place un partenariat avec la Fondation Simplon, la Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement souhaite contribuer au développement socio-économique des territoires ruraux par le numérique, en se basant sur le concept de Simplon Prod, agence web solidaire qui emploie des jeunes développeurs ayant été formés pendant 6 mois au code.

Simplon Prod Montreuil, premier pilote du concept, assume aujourd’hui 3 missions :

•  Immerger les anciens apprenants de la formation Simplon.co dans le monde professionnel et leur permettre de stabiliser et perfectionner les connaissances acquises durant la formation

•  Aider les entreprises du secteur de l’économie sociale et les associations à monter en compétences dans le secteur du numérique, à s’équiper de sites internet et d’une bonne communication web

• Favoriser la croissance économique sur certains territoires, et notamment en zones rurales

www.simplon.co

Simplon en chiffres

Depuis sa création,

  • 307 personnes formées, dont 81% de demandeurs d’emplois, 31% de femmes et 40% de jeunes
  • 80% de taux d’insertion à 3 mois
  • 8 850 enfants sensibilisés au numérique en France.

Banques Alimentaires, aidons l’Homme à se restaurer

N’acceptant pas le fait que dans une même ville des personnes souffrent de la faim alors que des surplus alimentaires sont quotidiennement jetés,  Bernard Dandrel  fonde en 1984 les Banques Alimentaires.

En savoir plus

L’action des 102 banques et antennes couvre le territoire français, les Antilles et la Réunion. Elle s’organise autour des actions suivantes :

• La collecte quotidienne de denrées alimentaires auprès de différentes sources : producteurs, grande distribution, UE, Etat, grand public, etc.

• Le tri et le stockage de ces denrées selon des règles de sécurité alimentaire.

• La distribution à un réseau de 5300 associations et organismes sociaux de proximité.

• L’accompagnement à travers l’accès à une alimentation équilibrée mais aussi à travers différents ateliers permettant de recréer du lien social.

• Et la formation des bénévoles pour garantir l’impact de leur engagement

Premier réseau d’aide alimentaire en France, l’association lutte à la fois contre le gaspillage et la précarité alimentaire. Elle favorise l’autonomie socio-économique des personnes en situation de pauvreté tout en renforçant la cohésion sociale.

Convaincue par les principes de partage, de don et de gratuité défendus par l’association, la  Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement soutient les Banques Alimentaires via les dons issus du Fonds Communs de Placement « Crédit Agricole contre la faim » mais aussi en participant aux collectes alimentaires en relayant l’action auprès de ses différents publics. En collaboration avec les Caisses régionales Crédit Agricole, la Fondation accompagne le financement de 4 à 5 projets par an. Elle a notamment soutenu l’optimisation de la chaine logistique d’une banque alimentaire de l’Aude à hauteur de 15 000€.

www.banquealimentaire.org

Les Banques Alimentaires en chiffres

  • 79 banques et 23 antennes
  • 105 000 tonnes de denrées collectées en 2015
  • 210 millions de repas distribués par an
  • 5755 bénévoles
  • En 2015, plus de 1 900 000 personnes soutenues