Nous connaître


Contribuer à l’autonomie socio-économique des personnes en France : telle est l’ambition de la Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement, reconnue d’utilité publique.

Aussi la Fondation place-t-elle au centre de son action la confiance en l’humain, en sa capacité d’innovation et de résilience.

Nos actions


Nos projets sur les territoires

Projet co-financé par :
Centre Est
Le concept : reconvertir des remorques frigorifiques réformées en hébergements d'urgence pour femmes isolées.
Projet co-financé par :
Languedoc
Depuis 1986, Médecins du Monde France accompagne vers la santé les populations les plus vulnérables. C’est pourquoi l’association a lancé en 2016 un programme en faveur de l'accès à la santé des personnes en précarité se situant dans un territoire rural de moyenne montagne dans la vallée de l’Aude.
Projet co-financé par :
Centre Est
Cette association a été créée en 1997 par des pédiatres lyonnais pour améliorer la vie des enfants hospitalisés. L’idée : préserver les repères familiaux de l’enfant le temps de son hospitalisation pour l’aider à mieux vivre sa maladie en proposant aux accompagnants de patients un hébergement à proximité de l’hôpital.
Projet co-financé par :
Touraine-Poitou
L’association TZCLD mène une expérimentation sur dix territoires pour éradiquer le chômage de longue durée.
Projet co-financé par :
Sud Rhône Alpes
L’association Tero Loko a décidé d’expérimenter un lieu d’accueil et d’insertion à destination de personnes réfugiées et d’habitants en situation de précarité.
Projet co-financé par :
Loire Haute-Loire
Une nouvelle Ecole de Production a vu le jour près de Saint-Etienne.
Projet co-financé par :
Charente-Périgord
Depuis 1991, l’association des Restos du Cœur de Dordogne lutte contre la pauvreté et l’exclusion en offrant une aide individualisée.
Insertion sociale

Et si on parlait Cash ?

Projet co-financé par :
Centre Est
De nombreux jeunes manquent des compétences financières, budgétaires et bancaires fondamentales qui leur permettraient de maîtriser leur budget et de se protéger. Face à ce constat, Unis-Cité a créé le programme « Parlons cash », afin d’interroger les représentations des jeunes par rapport à l’argent et à la consommation. Le but : leur apporter les clés d’une entrée responsable dans la vie active du point de vue financier.
Insertion économique et professionnelle

La Ferme à Raymonde, un lieu de vie ouvert à tous

Projet co-financé par :
Finistère
L’ association « Vert le jardin » favorise solidarité et le lien social à travers la promotion de la biodiversité au cœur du Pays de Brest. L’association souhaite créer un nouveau site de ressources et de services pour accompagner les citoyens à la transition écologique : La Ferme à Raymonde.
Projet co-financé par :
Nord-Est
L’association Maison Saint-Joseph, créée en 1968, gère actuellement un EHPAD à Châlons-en-Champagne. Elle a constaté l’absence de logements répondant aux besoins des personnes âgées encore autonomes mais qui ne peuvent plus ou n’ont plus l’envie de vivre chez elles.
Projet co-financé par :
Atlantique-Vendée
La Banque Alimentaire de Vendée lutte à la fois contre le gaspillage et la précarité alimentaire. Elle collecte des produits dans les grandes surfaces et auprès des industries agroalimentaires pour les redistribuer aux associations et organismes sociaux du territoire.
Projet co-financé par :
Franche-Comté
Grâce à l’aménagement d’une nouvelle résidence, l’Arche en Pays comtois disposera de 3 foyers, apportant une réponse globale à la prise en charge d’adultes en situation de handicap sur le territoire.
Projet co-financé par :
Sud Rhône Alpes
Depuis 20 ans, Point d’eau, association grenobloise, offre un accueil de jour aux grand précaires.  Avec un nombre de personnes accueillies en perpétuelle augmentation, l’association a décidé de déménager pour s’agrandir.
Projet co-financé par :
Nord de France
L’association La Vie devant soi aménage à Lomme un « habitat adapté partagé et accompagné » pour des adultes victimes de lésions cérébrales.
Projet co-financé par :
Nord-Est
Depuis 1980, l’association "Les Antes" prend en charge des personnes handicapées par la maladie psychique au sein d’un foyer et leur propose une activité professionnelle au sein d’un ESAT.
Projet co-financé par :
Nord de France
« Le collectif Vavilov » est une coopération engagée et atypique, qui comporte 4 acteurs principaux mobilisés autour du « projet Vavilov » : Tarvel, une entreprise de paysage, le Centre de Ressources de Botanique Appliquée (CRBA), l’association Perma’Cité et le Fonds de dotation De Natura, qui coordonne le projet.
Projet co-financé par :
Lorraine
L’Association « Le Hameau d’Olivier – Cheval et Handicap », créée en 2010, réunit des professionnels du monde médico-social et des passionnés d’équidés. Leur projet : fonder un lieu d’accueil et d’aide aux personnes en situation de handicap par des actions de médiation avec des chevaux.
Sur le territoire rural d’intervention de l’association, une partie des personnes en grande vulnérabilité n’avait aucune solution d’accueil, notamment celles accompagnées d’un chien, car la plupart des structures n’accepte pas les animaux. C’est pourquoi, l'association ANEF Cantal y a remédié en créant en 2018 un nouvel accueil de jour.
L’association « Aux captifs, la libération » a pour objectif d’aller à la rencontre et d’accompagner les personnes "captives" de la rue. Elle noue des contacts chaque année avec 5 000 personnes en situation de grande exclusion : sans-abri, jeunes en errance, migrants, victimes de la traite des êtres humains lors de maraudes ou dans l’un de ses 8 lieux d’accueil.
L’association Femmes SDF contribue au changement de regard porté sur les femmes en errance et au regard qu’elles portent sur elles-mêmes.
Située à Rodez dans l’Aveyron, l’association Relais VIH est une association créée par et pour les personnes vivant avec le VIH. Parallèlement à la prise en charge hospitalière, les personnes vivant avec le VIH ont ressenti le besoin d’une structure d’accueil extérieure pour se soutenir. Seul acteur dans le département, l’association développe un accompagnement spécifique depuis près de 7 ans.
L’association SIS-Animation est un acteur de prévention en santé sexuelle implanté sur six territoires. Une de ses missions : sensibiliser des publics en milieu carcéral.
Le Secours Populaire de la Haute-Vienne accueille un public touché par la pauvreté disposant en moyenne d’un reste à vivre de 6 € par jour, parfois même sans revenu. Un relais santé a été ouvert en 2015 pour proposer une aide à l’accès aux droits, des actions de dépistage et de prévention.
Le Centre Léon Bérard et le Mouvement Habitat et Humanisme proposent pour les malades atteints d’un cancer vivant dans la rue ou un habitant indécent une solution combinant soins, hébergement et rupture de l'isolement par une hospitalisation à domicile au sein d'une structure temporaire.
Lauréats de l'appel à projets

Développer un relais santé itinérant

Sur le territoire d’intervention de la Fédération du Secours populaire de la Haute-Garonne, on constate ces dernières années un accroissement régulier de la pauvreté et de la précarité. Cette situation s’accompagne d’une diminution de l’accès aux soins des personnes accueillies. Depuis 3 ans, la Fédération y remédie via des permanences à Toulouse et à Saint-Gaudens. Pour couvrir un territoire plus vaste, elle propose de développer l’action mobile des « Relais santé ».
Selon une étude, près d’un tiers des personnes sans logement souffrirait de « troubles psychiatriques sévères » et pourtant, les dispositifs d’évaluation, d’orientation et de prise en charge des troubles psychiatriques pour ces personnes sans-abri sont insuffisants.
A Paris, l’association ADAGE est implantée dans un quartier politique de la ville (18e arrondissement) et à proximité du quartier prioritaire Porte de Saint-Ouen (17e arrondissement). Elle accompagne des publics en difficulté vers l’insertion sociale et professionnelle et plus particulièrement les femmes en grande précarité.
Le projet soutenu par la Fondation porte sur la création d'un climat propice en amont d'un rendez-vous médical pour des jeunes en situation de déficience mentale, via des stratégies de contournement. Différentes techniques sont mises en œuvre : simulation d'entretien, rencontre du médecin, analyse vidéo...pour repositionner le médecin comme une personne-ressource.
Le CHU de Besançon est impliqué depuis plus de 15 ans dans la télémédecine, conçue comme un outil d’aide à l’autonomie. Son Pôle Autonomie-Handicap a développé un programme de télémédecine innovant « TeleMed-Autonomie ».
L’Association Ville Hôpital est un réseau de santé qui œuvre sur le territoire de l'Hôpital de Marne-La-Vallée (50 communes). Son objectif est d'améliorer la prise en charge des personnes vulnérables, plus particulièrement celles atteintes de pathologies chroniques. Une démarche que l’association tend à amplifier.
Malgré la présence de 12 dentistes sur le territoire, aucun ne se déplace à l’EHPAD Marie Brisson, ce qui engendre des problématiques bucco-dentaires importantes chez les résidents. Or, un mauvais état de santé bucco-dentaire chez les personnes âgées peut avoir de multiples conséquences.
La Maison Des Adolescents du Var est une structure pluridisciplinaire d’accueil et d’écoute des jeunes. Elle a pour objectif d’apporter une réponse de santé et plus largement de « prendre soin des adolescents ». Pour proposer un accès à ses services à distance, elle projette de développer une plateforme numérique.
L'association PasserElles Buissonnières soutient les femmes isolées, sortant de maladie ou de l'exil. Elle propose un accompagnement global fondé sur un lien de confiance inscrit dans la durée. Le projet s’articule autour d’un accompagnement individuel personnalisé assuré conjointement par un médecin et une juriste
Le Point Santé est installé dans un quartier politique de la ville depuis 2002. C’est un des dispositifs gérés par l’association Solidarité Urgence Sétoise ayant pour objectif l’accueil, l’hébergement, le logement et les soins des personnes situation de grande exclusion sur l’ensemble du bassin de Thau (plus de 120 000 habitants).
L’association la Voix des Femmes réalise de la médiation sociale et culturelle à travers des ateliers, des expositions, l’aide alimentaire et l’accueil inconditionnel.
L’ADMR a décidé d’implanter un centre de santé polyvalent dans le sud du département de la Vienne. L’objectif : permettre aux habitants de ce territoire isolé de bénéficier de médecine de premiers recours.
L’association AFRISANTE regroupe des professionnels du social et de la santé, salariés ou bénévoles, contribuant à la lutte contre le VIH/SIDA et œuvrant pour un meilleur accès aux soins des populations précarisées sur la ville de Marseille.
L’hôpital d’Arcachon propose une Permanence d’Accès aux Soins (PASS) à destination des personnes en situation d’exclusion mais l’offre de soins médicaux et paramédicaux ne contient pas d’offre dentaire à bas coût. Pour y pallier, la Croix-Rouge française d’Arcachon lance une unité mobile.
L’association Information Marseille Accueil Jeunes Écoute Santé (IMAJE Santé) est un Espace Santé Jeunes situé au centre de Marseille. Né en 2001, c’est un lieu d’accueil, d’écoute, d’accompagnement et d’orientation pour les 12 à 25 ans. Objectif 2019 : augmenter le nombre de jeunes accompagnés
L’association Adapéi - Nouelles Côtes-d’Armor est composée de parents et amis au service des personnes en situation de handicap ou fragilisées. Le projet soutenu par la Fondation consiste à circonscrire les freins, conséquence du stress, de personnes atteintes de troubles neurodéveloppementaux sévères lors de consultations ou examens médicaux.
La Délégation territoriale de la Croix Rouge de l’Ain propose une action itinérante de prévention, de soins et d’accompagnement social depuis 2013 : l’Antenne Mobile Info Santé. En 2019, l’objectif est de développer une offre itinérante spécialisée dans les soins bucco-dentaires.
Insertion économique et professionnelle

Une nouvelle Ecole de Production à Lens

Projet co-financé par :
Nord de France
La Fédération nationale des écoles de Production regroupe plus d’une vingtaine d’écoles sur le territoire. L’objectif de ces écoles : proposer une formation diplômante à des jeunes en décrochage scolaire en les mettant en situation réelle de production comme le propose la nouvelle Ecole de Production de Lens.
Projet co-financé par :
Sud Rhône Alpes
Il y aurait près de 10 000 personnes très mal ou pas du tout logées en Isère. Dans ce contexte, Un Toit Pour Tous se mobilise, à sa mesure, pour mettre sur le marché, chaque année, dans l'agglomération Grenobloise et le Pays Voironnais une vingtaine de logements rénovés, répondant aux dernières exigences en matière de confort et de consommation d'énergie. Dans son programme, l'association se préoccupe prioritairement des familles les plus fragiles, en développant une offre dite d’intégration sociale par le logement.
Projet co-financé par :
Brie-Picardie
Partant du constat que certains publics, du fait de la maladie ou d’une hospitalisation souffre d’isolement, le programme « Louvre à l’hôpital » va au-devant des patients et tente de transformer leur quotidien.  
Projet co-financé par :
Morbihan
À Lanester, la Fondation soutient un projet innovant de résidence sociale, lieu de mixité sociale pour tous les âges, au coeur de la ville.
Projet co-financé par :
Charente-Périgord
Acteur de référence de la lutte contre le mal-logement, la Fondation Abbé Pierre a proposé à l’association des Compagnons Bâtisseurs de mettre leurs compétences techniques et sociales à la disposition des ménages fragiles.
Insertion économique et professionnelle

ARIS fait l'acquisition de véhicules adaptés

Projet co-financé par :
Franche-Comté
Créée en 1990, l’ARIS, Association Régionale d’Intégration sociale et professionnelle des personnes en Situation de Handicap, met en œuvre des services à destination des personnes, des entreprises et des partenaires pour favoriser l’insertion active des personnes en situation de handicap.
Projet co-financé par :
Sud Rhône Alpes
La fondation Break Poverty conçoit et développe des initiatives ayant un « impact transformant » pour prévenir la pauvreté notamment auprès des enfants pour enrayer le cercle de la pauvreté. A Romans sur Isère, la Fondation Break Poverty a souhaité agir auprès des jeunes déscolarisés en développant une école des plombiers du numérique.
Projet co-financé par :
Champagne-Bourgogne
Dans un contexte d’augmentation des arrivées en Europe de migrants diplômés de l’enseignement supérieur ou ayant interrompu leurs études avant leur départ, l’Université de Bourgogne a mis en place un dispositif d’accueil et d’accompagnement de ces personnes qualifiées.
Projet co-financé par :
Et si on n’avait pas tout essayé pour lutter contre le chômage de longue durée ? Voici la question essentielle à laquelle l’initiative Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée (TZCLD) entend répondre avec des solutions inédites.
Projet co-financé par :
Des Savoie
Force est de constater qu’un large public manque des compétences financières, budgétaires et bancaires de base et/ou de la vigilance nécessaire pour maîtriser un budget et se protéger, par exemple, du surendettement.
Projet co-financé par :
Languedoc
Oser la rencontre ! L’association Le Rocher – Oasis des Cités favorise le vivre-ensemble en venant installer ses équipes dans les quartiers urbains dits « sensibles » en France.
Projet co-financé par :
Champagne-Bourgogne
En 2017, la Banque Alimentaire de Bourgogne a collecté plus de 2 300 tonnes de produits destinés à près de 60 000 bénéficiaires. L’entrepôt de l’association, active sur les 4 départements bourguignons, est devenu trop petit et trop vétuste pour faire face à l’accroissement d’activité.
Projet co-financé par :
Centre Est
Un pavillon des Enfants est en projet au sein de l’hôpital de Bron. Objectif : faire du sport un outil thérapeutique.
Projet co-financé par :
Nord-Est
Projet co-financé par :
Charente-Périgord
Soliha Charente expérimente une solution de logement innovante pour les personnes âgées : les domiciles groupés.
Projet co-financé par :
Aquitaine
Acteur très investi dans le développement de nouvelles offres d’habitat pour les personnes démunies, la Ligue Nationale Contre le Taudis lance un nouveau projet : des solutions temporaires à implanter dans des locaux vacants.
Projet co-financé par :
Atlantique-Vendée
A travers le dispositif « Pas à Pas », Apprentis d’Auteuil propose un accompagnement global et adapté pour remobiliser des jeunes sans emploi ni formation et leur permettre de se projeter dans l’avenir.
Insertion économique et professionnelle

Objectif : Zéro chômeur longue durée à Pipriac

Projet co-financé par :
Ille-et-Vilaine
Une nouvelle initiative est lancée sur le territoire breton : répondre à des besoins locaux non satisfaits en employant des personnes en situation de chômage de longue durée.
Projet co-financé par :
Centre Est
Entrepreneurs du Monde a décidé d’accompagner les plus précaires vers l’entreprenariat, un programme expérimental prometteur en plusieurs étapes.
Insertion économique et professionnelle

De nouvelles machines pour Fer ensemble

Projet co-financé par :
Franche-Comté
L’association Fer ensemble va développer son activité en investissant dans du nouveau matériel.
Projet co-financé par :
Charente-Périgord
Unis-Cités lance un programme d’éducation budgétaire en Charente. Des moments d’échanges où des jeunes parlent aux jeunes.
Projet co-financé par :
Nord de France
Forte de ses 20 ans d’expérience, l’association Sport dans la ville continue à s’implanter dans les quartiers prioritaires. 4 centres sportifs ouvriront notamment d’ici fin 2019 dans les Hauts de France. Son objectif :  faire du sport un levier d’insertion pour les jeunes.
Projet co-financé par :
Languedoc
Sur le territoire languedocien depuis plus de 15 ans Siloé a fait le pari d’utiliser la restauration de bateaux comme outil d’insertion et de vivre-ensemble.
Projet co-financé par :
Brie-Picardie
L’association SATED, soutient les familles d’enfants autistes en organisant des séjours qui leur sont destinés. L’ouverture d’une maison d’accueil et de loisirs est la réponse apportée par l’association pour répondre aux besoins croissants sur le territoire picard.
Projet co-financé par :
Martinique Guyane
La Croix-Rouge étend son dispositif itinérant en Martinique. Au volant d’un véhicule aménagé, les bénévoles de l’association ont pour mission de partir à la rencontre de personnes vulnérables et isolées. Objectifs : leur proposer une aide concrète et rompre l’isolement.
Projet co-financé par :
Sud Méditerranée
1700 tonnes de produits collectés et plus de 20 000 bénéficiaires. Ce sont les chiffres-clés de 2016 de la Banque Alimentaire des Pyrénées Orientales qui lutte chaque jour contre la précarité alimentaire. Des chiffres en augmentation constante qui poussent l’association à déménager vers des locaux plus vastes.
Projet co-financé par :
Des Savoie
Confrontée à l’exiguïté de ses locaux et à une demande de plus en plus forte, la Banque Alimentaire de Savoie a décidé de déménager sa plateforme de collecte. Une solution qui permettra de développer son action auprès des plus vulnérables.
De nombreuses études sont réalisées concernant la sexualité des jeunes de moins de 25 ans. Elles mettent en exergue le manque d’actions de sensibilisation au dépistage VIH ou à la contraception et les difficultés d’accès aux centres de dépistage de droit commun pour les jeunes.
En 2013, les centres d'hébergement et de réinsertion sociale locaux ont détecté la nécessité d’une structure qui aide les personnes précaires à se reconnecter avec leurs droits et à bénéficier de consultations, en les accompagnant pour renouer de manière autonome avec le parcours de soins.
L’expérience de l’association L'Oiseau Bleu sur le territoire a permis de constater avec précision les problématiques d’accès aux soins des populations précaires vivant en milieu rural : accès aux droits, mobilité et continuité du parcours de soins.
Lauréats de l'appel à projets

Création d'un centre de santé

La mairie de Payrignac souhaite maintenir et améliorer l'offre de soins actuelle. De plus, la population de la commune étant vieillissante, il faut adapter les offres de soins et les structures.
250 000 français sont touchés par des pathologies intestinales. Ces malades se retrouvent relativement isolés face à ces pathologies. Elles se déclarent de plus en plus tôt, notamment auprès des 12 - 35 ans. Les patients font état d’un véritable handicap invalidant au quotidien mais invisible socialement, source de solitude et d'anxiété.
L’association Jaccede propose une cartographie collaborative et détaillée de l'accessibilité des lieux publics sur le site www.jaccede.com et sur une application. Une étude réalisée en 2016 par cette association a mis en exergue le besoin de rendre visible sur le site l’accès aux soins comme une information prioritaire. Depuis lors, J’accède a facilité l’identification de 736 cabinets médicaux et souhaite aller plus loin dans sa démarche.
Du fait du vieillissement de la population et de l’augmentation de l’espérance de vie, les besoins sanitaires se complexifient et nécessitent plusieurs intervenants. La coordination des professionnels de santé et des travailleurs sociaux permet d’optimiser la prise en charge des patients et les aides mises en place à toutes les étapes du parcours de soins. Néanmoins, elles sont « ralenties » par l’absence d’outil informatisé de coordination.
Dans le cadre de son activité et de ses collaborations avec les professionnels de santé du territoire, le Réseau Osmose souhaite optimiser l’accès au soin des populations allophones.
La coordination mise en place depuis janvier 2015 entre la Maison de santé et le réseau de santé enfants "Mandarine" a permis d'optimiser la prise en charge des jeunes patients aux difficultés multiples. C’est pourquoi, une réflexion est en cours pour transposer le concept à d’autres types de patients.
Un diagnostic communautaire réalisé dans le quartier a mis en évidence la nécessité d’améliorer la prévention, le repérage et l'accompagnement des personnes en situation de rupture sociale et/ou économique.
Depuis quelques années, l’UDAF de la Marne propose un « service d’Accès Personnalisé à la Santé (A.P.S.) » pour les plus précaires.
Le dispositif (PASS) a pour vocation d’accueillir toutes les personnes du bassin de santé d’Issoire en situation de précarité et de difficulté d’accès aux soins de santé. Après un peu plus d’un an d’activité complète, la PASS accueille plus de 100 personnes et la demande croît.
Favoriser la dimension collective du travail des infirmiers libéraux est une clé d’épanouissement et d’efficacité pour ces professionnels de santé.
La Fédération du Val d'Oise du Secours populaire français constate depuis une dizaine d’années que l'accroissement de la pauvreté et de la précarité s'accompagne d'une diminution de l'accès aux soins notamment pour les populations les plus défavorisées.
La délégation Océan Indien de Médecins du Monde réoriente ses programmes à la Réunion en créant un programme de consultations mobiles pour améliorer l’accès à la santé de bénéficiaires isolés manquant de moyens pour les transports, méconnaissant leurs droits et les structures de santé existantes.
Lors d’une enquête réalisée à Saint-Nazaire auprès de 65 médecins en juillet 2017, 35% ont déclaré ne plus prendre en charge de nouveaux patients. La précarité et le manque de professionnels de santé sont ainsi à l’origine d’un contexte de difficultés d’accès aux soins pour une grande partie de la population.
Lauréats de l'appel à projets

Espace mobile santé des jeunes

En raison d’une limite d’âge, les jeunes de 16 et 25 ans en situation de mal-être issus des quartiers de Marseille n’ont pas accès aux centres médico-psychologiques pour enfants. Bien que les centres pour adultes leur soient ouverts, les réponses se font parfois attendre.
L’association les foyers de l’Oiseau Bleu accompagne des femmes en grande difficulté. Elle souhaite favoriser le mieux-être des résidentes par la médecine douce et en faire une clé de leur épanouissement et de leur réinsertion.
Projet co-financé par :
Franche-Comté
Restructuration d'une résidence sociale pour mieux s'adapter aux besoins du territoire.
Projet co-financé par :
Centre Est
Habitat et  Humanisme décide d'essaimer des escales solidaires
Projet co-financé par :
Franche-Comté
Aménagement de l'hôpital St-Jacques pour créer du lien social !
Projet co-financé par :
Finistère
La communauté de l'Arche du Caillou Blanc sensibilise les jeunes au Handicap
Projet co-financé par :
Franche-Comté
Accompagnement et hébergement pour les enfants autistes
Insertion économique et professionnelle

Les jeunes Mahorais se forment à la restauration

Projet co-financé par :
Réunion
Les jeunes Mahorais se forment à la restauration
Projet co-financé par :
Sud Rhône Alpes
Il y aurait près de 10 000 personnes très mal ou pas du tout logées en Isère.
Projet co-financé par :
Franche-Comté
L’association « Ecole de Production » ouvre à Besançon un établissement spécialisé dans la métallurgie.
Projet co-financé par :
Nord de France
La filière numérique est en développement dans la région Hauts-de-France et les besoins en recrutement dans ce secteur sont importants : 3000 postes sont à pourvoir. Mais les entreprises ont des difficultés pour repérer des profils opérationnels.
Projet co-financé par :
Nord de France
Les habitants des zones prioritaires peuvent être touchés par la précarité alimentaire faute d’accès à une alimentation saine. Conséquence : le nombre de maladies liées à une mauvaise alimentation augmente.
Projet co-financé par :
Franche-Comté
Premier réseau d’aide alimentaire en France, l’association lutte à la fois contre le gaspillage et la précarité alimentaire. En 2016, 2 319 tonnes de produits ont été collectées pour être distribuées à près de 27 000 personnes sur une partie de la Franche-Comté.
Projet co-financé par :
Languedoc
A la suite de leurs traitements, les patients atteints d'un cancer peuvent se trouver en difficulté. Il est important de leur proposer des dispositifs de soutien pour leur permettre un retour à la vie ordinaire et une réappropriation du lien social, que ce soit au niveau familial ou professionnel.
Un diagnostic de santé a été réalisé en janvier-février 2014 sur le territoire de Pontivy-Loudéac. Il révèle un territoire isolé des pôles urbains avec une forte proportion de personnes en situation de précarité, rencontrant de nombreux obstacles dans leur accès aux soins. Les établissements de santé sont éloignés, l’offre de soins de premier recours est préoccupante (zone prioritaire ou fragile) et non adaptée.
Lauréats de l'appel à projets

La télémédecine en dermatologie

En 2015, le GCS * e-Santé a réalisé une expérimentation de télé-dermatologie, en Picardie, avec 100 médecins généralistes et 11 médecins dermatologues sur la détection des tumeurs cutanées. L’expérimentation réalisée sur 300 actes, a produit des résultats encourageants tout en soulignant la nécessité de simplifier l’usage de l’outil  par les médecins. En 2017, l’expérimentation se poursuit et est élargie aux plaies. L’objectif est par ailleurs de rendre mobile le dispositif de télé-expertise.
Projet co-financé par :
Aquitaine
Créé par la Mairie, le CCAS et le Crédit Municipal, le fonds de dotation Bordeaux Mécènes Solidaires est un fonds qui a pour mission de lutter contre les précarités et de favoriser le vivre ensemble dans la région Bordelaise via l’innovation sociale.
Projet co-financé par :
Des Savoie
Les quartiers prioritaires affichent en moyenne un taux 2 fois plus élevé d’échec scolaire que le reste de la France. Partant de ce constat, l’association Ma chance moi aussi, basée à Chambéry, a décidé d’apporter une attention particulière aux enfants de ces quartiers.
Projet co-financé par :
Aquitaine
L’Agape 24 est une association qui regroupe 6 EPHAD de Dordogne. Investie dans l’organisation rencontres intergénérationnelles et inter-EPHAD, l’association cherche à mixer les publics, en invitant des personnes âgées isolées au domicile à participer aux animations proposées dans ses EPHAD (gym douce, loto, chorale, atelier mémoire…).
De nouvelles formes d'accès aux soins pour lutter contre la désertification médicale
Éduquer les enfants asthmatiques et leur famille grâce au numérique
Lauréats de l'appel à projets

Un dispensaire social à Limoges

Un accès aux soins de proximité pour les personnes en difficulté
Lauréats de l'appel à projets

L’accès aux soins en zone rurale

Médecins du Monde tente de venir en aide aux personnes en situation de précarité vivant en milieu rural
Le Bus Espace Enfants-Parents (BEEP) du Samu Social
La télémédecine pour répondre à la problématique de l’accès aux soins concernant certaines spécialités
Lauréats de l'appel à projets

La prévention du suicide en Martinique

Formation des professionnels de santé et sensibilisation de la population au suicide
Lauréats de l'appel à projets

La télémédecine en EPHAD en Alsace

Lutter contre le renoncement aux soins des personnes âgées et en situation de handicap
Lauréats de l'appel à projets

Le Diabetobus

Le Diabetobus va à la rencontre du grand public pour sensibiliser aux comportements favorables à la santé
Création d'un centre de santé communautaire à Marseille
Un dispositif de télémédecine mobile
Projet co-financé par :
L’Ecole La Cordée, a été créée en 2015 avec la volonté de proposer aux enfants de Roubaix une scolarité adaptée à leurs besoins et aux attentes de leurs parents, en complément des structures de l’Education Nationale.  Elle accueille aujourd’hui 21 enfants de 6 à 12 ans et initie des travaux d’agrandissement afin que l’école puisse, d’ici la rentrée 2018, accueillir plus d’une centaine d’élèves.
Projet co-financé par :
Franche-Comté
Pour permettre l’accès au plus grand nombre aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication et lutter contre la fracture numérique entre les territoires et entre les individus.
Projet co-financé par :
Sud Rhône Alpes
La Fondation Apprentis d’Auteuil est un acteur engagé de la prévention et de la protection de l’enfance. Elle accompagne en France près de 25 000 jeunes de 0 à 26 ans sur des questions d’éducation, de formation et d’insertion.
Insertion économique et professionnelle

Mini-entreprises pour jeunes entrepreneurs !

Projet co-financé par :
Nord Midi Pyrénées
L’association Entreprendre Pour Apprendre (EPA) regroupe une vingtaine d’associations en France dont le but est de favoriser l’esprit d’entreprendre des jeunes et de développer leurs compétences entrepreneuriales.
Insertion économique et professionnelle

Un jeune pour un emploi

Projet co-financé par :
Aquitaine
Programme 1 jeune = 1 emploi par l'AST
Insertion économique et professionnelle

Joséphine, la conciergerie d’entreprises solidaire

Projet co-financé par :
Franche-Comté
Solidarité Doubs Handicap (SDH) est un établissement social et médico-social qui accueille 350 adultes en situation de handicap dans différentes structures  dont des maisons d’accueil spécialisées, des foyers de vie et d’hébergement, des établissements et services d’aide par le travail (ESAT).
Insertion économique et professionnelle

Du biodiesel solidaire

Projet co-financé par :
Loire Haute-Loire
L’association Ondaine Agro favorise l’insertion sociale et professionnelle par la création et la gestion d’ateliers et de chantiers d’insertion. Son activité basée sur la valorisation des déchets consiste jusqu’alors à récupérer le pain non consommé afin de le transformer en un aliment pour animaux.
Projet co-financé par :
Centre Loire
L’accueil et l’accompagnement des parents d’enfants atteints d’une maladie grave et de longue durée a toujours été une préoccupation des personnels de santé au vu des situations rencontrées au quotidien. Toutefois, le Centre Hospitalier d’Orléans ne comporte jusqu’alors pas de de structure d’accueil pour ces derniers.
Projet co-financé par :
Languedoc
Création d’un pôle de santé pluridisciplinaire dans le Gard
Projet co-financé par :
Champagne-Bourgogne
Une chaire industrielle et d'innovation territoriale sur les "Silver Tech"
Projet co-financé par :
Normandie
Les soins mobiles, une solution innovante pour apporter des soins aux personnes dépendantes
Projet co-financé par :
Languedoc
Création d’une Maison de Santé Pluri-professionnelle.
Projet co-financé par :
Morbihan
Réalisation d’une résidence intergénérationnelle à Vannes
Projet co-financé par :
Franche-Comté
Ouverture d'un foyer logement d'un nouveau genre à Rioz
Projet co-financé par :
Nord-Est
Réhabilitation d'un centre d'hébergement d'urgence à Reims
Projet co-financé par :
Franche-Comté
Un bâtiment innovant pour les adultes autistes
Insertion économique et professionnelle

Serre des Près: Des fruits et légumes solidaires

Projet co-financé par :
Nord de France
Développement d’une conserverie solidaire à Lesquin
Projet co-financé par :
Centre Est
L’insertion des jeunes par le football à Lyon
Projet co-financé par :
Île-de-France
L'habitat participatif à Montreuil
Projet co-financé par :
Atlantique-Vendée
Des logements sociaux pour accueillir toutes les générations
Projet co-financé par :
Nord de France
Un projet de musique itinérante pour rompre l’isolement
Santé & bien vieillir

Quand l’animal apaise

Projet co-financé par :
Finistère
Un atelier pédagogique autour des animaux pour des personnes en situation de handicap
Projet co-financé par :
Sud Rhône Alpes
Réhabilitation d’une maison individuelle en logements
Projet co-financé par :
Lorraine
Création d’une résidence intergénérationnelle
Projet co-financé par :
Ille-et-Vilaine
Agrandissement et amélioration des conditions d’accueil de la maison des parents du CHU de Rennes
Projet co-financé par :
Charente-Périgord
Réhabilitation de logements locatifs sociaux pour des personnes présentant un handicap mental
Projet co-financé par :
Nord-Est
Réhabilitation du Foyer de Jeunes Travailleurs de Reims
Projet co-financé par :
Pyrénées Gascogne
Une maison réhabilitée et transformée en logements sociaux
Projet co-financé par :
Touraine-Poitou
Aménagement d'une ancienne grange pour améliorer les conditions d'accueil des résidents
Projet co-financé par :
Nord de France
Une nouvelle maison prête à accueillir une famille en réinsertion
Projet co-financé par :
Anjou-Maine
Des ateliers pour les jeunes pour appréhender l’insertion socio-professionnelle
Projet co-financé par :
Côtes-d'Armor
Les jeunes apprennent à gérer une entreprise coopérative pendant l'été
Projet co-financé par :
Aquitaine
Création d’une ressourcerie dans le cadre d’un chantier d’insertion
Insertion économique et professionnelle

Quand le pain invendu crée de l’emploi

Projet co-financé par :
Normandie
Transformation de pains invendus en mouture par un Atelier Chantier d’Insertion.
Projet co-financé par :
Aquitaine
Appel à projets Logement et Solidarité sur la métropole Bordelaise
Projet co-financé par :
Finistère
Restructuration d’un foyer de jeunes travailleurs
Projet co-financé par :
Morbihan
Création d’une résidence de type Habitat groupé pour un public vulnérable.
Projet co-financé par :
Des Savoie
Construction d’une résidence pour personnes déficientes intellectuelles

Nos partenariats nationaux

La Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement noue des partenariats durables avec des acteurs nationaux pour aller plus loin dans la réponse aux besoins des personnes et des territoires.

La plateforme participative Les Petites Pierres œuvre pour un habitat décent

Créé par la Fondation d’entreprise SOMFY, le Fonds de dotation Les Petites Pierres soutient la lutte contre le mal-logement, grâce au crowdfunding.

www.lespetitespierres.org mobilise pour créer un élan de générosité : la plateforme est à la disposition des associations et rassemble des communautés de donateurs.