L’association TZCLD mène une expérimentation sur dix territoires pour éradiquer le chômage de longue durée.

Il s’agit d’identifier, à travers des comités de pilotage locaux (élus, acteurs économiques et associatifs locaux), les besoins non satisfaits sur un territoire pour créer des postes en CDI à partir des savoir-faire, des projets et des compétences des demandeurs d’emploi. Leur salaire (sur la base du Smic et à temps choisi) est financé en réattribuant les sommes habituellement allouées par l’État, les régions et les départements : RSA, contrats aidés ou de formation. Déjà plus de 740 salariés ont été embauchés en CDI depuis le lancement de cette première expérimentation, dans toute la France.

Près de 167 territoires ont contacté l’association pour faire part de leur volonté de rejoindre la 2ème phase de l’expérimentation. C’est le cas de l’association TOPE 5 « Territoire Objectif Plein Emploi des 5 du Châtelleraudais » qui regroupe 5 communes de la Vienne : Cenon-Sur Vienne, Colombiers, Naintré, Scorbé-Clairvaux, Thuré. Pour préparer a la mise en place de l’expérimentation, l’association est en charge de la mission de préfiguration. Cette étape importante comporte 4 phases :

  • Création du comité de pilotage local et mobilisation des acteurs locaux
  • Identification et rencontre des demandeurs d’emploi
  • Identification des travaux utiles sur le territoire.
  • Création d’une ou plusieurs Entreprises à But d’Emploi (EBE)

Quatre secteurs d’activité émergent de la première étape de recensement des besoins : recyclerie/revalorisation d’objets anciens, entretien des espaces naturels, services aux habitants et animation de la vie locale et commerce de proximité. Ce travail d’analyse des activités va se poursuivre pendant plusieurs mois. Au fur et à mesure des avancées, la préfiguration de l’entreprise à but d’emploi apparaitra. La création de l’EBE est envisagée pour mi-2020. Objectif : employer les 132 chômeurs longue durée identifiés sur le territoire.

Le soutien de la Fondation CASD et du Crédit Agricole de Touraine Poitou contribue aux frais de fonctionnement de l’association et notamment à l’embauche d’un chef de projet.