La ville de Vannes, située dans le sud de la Bretagne, fait l'objet de fortes spéculations immobilières, au détriment des publics les plus fragilisés et des publics en difficulté d'accès ou de maintien dans le logement. Sur la seule commune de Vannes, un nombre significatif de personnes rencontrant de fortes difficultés à se loger est identifié : plus de 250 personnes, majoritairement des hommes (72%), isolés (86%) et à faibles revenus.

Face à ce constat, l’association Habitat et Humanisme a décidé d’agir : elle réhabilite une propriété de 190 m² pour y réaliser une résidence intergénérationnelle sociale de 17 logements. Parmi ces 17 logements, 2 logements seront adaptés à des familles monoparentales, 1 pour une famille en difficulté, et enfin 1 colocation pourra accueillir 2 jeunes en difficulté ainsi qu’une personne âgée isolée.  Des parties communes et extérieures seront également prévues et feront l’objet d’aménagements. Au total, la résidence pourra accueillir 17 familles ou personnes seules.

Cette résidence intergénérationnelle, en plus d’apporter une solution de logement à des publics en difficulté, favorisera leur insertion grâce à un environnement différent et participatif.