En 2013, les centres d'hébergement et de réinsertion sociale locaux ont détecté la nécessité d’une structure qui aide les personnes précaires à se reconnecter avec leurs droits et à bénéficier de consultations, en les accompagnant pour renouer de manière autonome avec le parcours de soins.

En 2016, l’Union Diaconale du Var (UDV) a partagé avec l’Agence Régionale de Santé (ARS) sa vision et ses démarches à destination des publics démunis. Ce partage a conduit à la signature d’une convention pluriannuelle d’objectifs entre l’ARS et l’UDV (2017/2020). Dans ce cadre, l’UDV a mobilisé Provence Verte Solidarités pour la mise en œuvre d’une partie du volet mobilité de leur convention. Afin de répondre aux besoins des publics en grande fragilité, l’association souhaite aller dans les zones les moins accessibles du territoire pour identifier et accompagner les personnes les plus précaires ayant besoin de soins. Pour ce faire, l’association agit avec des relais locaux tels que les CCAS ou avec une épicerie solidaire. Les actions seront réalisées par une assistante sociale et un agent de développement à la demande des partenaires ou de la personne fragile elle-même, notamment à l’occasion de séances de sensibilisation dans les locaux de partenaires recevant les publics cibles.