La fondation Break Poverty conçoit et développe des initiatives ayant un « impact transformant » pour prévenir la pauvreté notamment auprès des enfants pour enrayer le cercle de la pauvreté. A Romans sur Isère, la Fondation Break Poverty a souhaité agir auprès des jeunes déscolarisés en développant une école des plombiers du numérique.

La ville qui compte plus de 1000 NEETS* pour 36 000 habitants n’avait jusqu’à l’heure aucun programme local. En novembre 2018, 12 jeunes ont intégré la première promotion de ce programme de formation au déploiement de la fibre numérique. Le seul critère de sélection : la motivation.

La formation, d’une durée de trois mois, associe remise à niveau dans les matières générales, accompagnement au permis de conduire et module technique visant à former des jeunes sans diplôme et sans expérience professionnelle au métier de technicien de la fibre. À l’issue de ce programme, les jeunes se verront proposer une mission de préembauche suivie d’un CDD ou d’un CDI dans une entreprise partenaire.

L’école prévoit de former 2 à 3 promotions par an.  Une façon pertinente de remédier aux paradoxes de cohabitation du chômage et des difficultés de recrutement de certains secteurs sur les territoires.

La Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement et le Crédit Agricole Sud Rhone Alpes participent au financement des tutoriels de formation et au suivi individualisé des élèves.