Créées en 1987 au Québec, les Coopératives Jeunesse de Service (CJS), sont un outil d’éducation à l’entrepreneuriat pour des jeunes de 16 à 18 ans. L’association Rich’ESS s’est inspirée du modèle québécois et a lancé, en 2011, la première CJS en France.

En 2016, l’association propose à un groupe d’une cinquantaine de jeunes des Côtes d’Armor de s’initier à la création et à la gestion d’une entreprise coopérative durant l’été 2016. Ce projet s’inscrit dans une dynamique plus globale de développement de CJS à l’échelle nationale.

Les jeunes engagés proposent des prestations telles que le jardinage, la livraison, la peinture, la garde d’enfants, ou encore mise en rayon sur le territoire d’un quartier ou d’une commune.

Durant cette expérience, les jeunes, confrontés à la réalité d’une entreprise, développent des compétences, deviennent plus autonomes, et acquièrent des valeurs de citoyenneté et de démocratie au travers de la vie de groupe.