De nombreux jeunes manquent des compétences financières, budgétaires et bancaires fondamentales qui leur permettraient de maîtriser leur budget et de se protéger. Face à ce constat, Unis-Cité a créé le programme « Parlons cash », afin d’interroger les représentations des jeunes par rapport à l’argent et à la consommation. Le but : leur apporter les clés d’une entrée responsable dans la vie active du point de vue financier.

Avec le Crédit Agricole, le projet d’éducation budgétaire de pairs à pairs « Parlons cash », déjà en place sur le territoire de la Caisse régionale de Charente Périgord et Des Savoie, prend appui sur le dispositif d’inclusion bancaire Point Passerelle du Crédit Agricole qui se charge de former les jeunes volontaires en service civique. Après cette période d’acculturation, les 14 volontaires interviendront auprès d’autres jeunes et de de publics fragiles, dans différentes structures (lycées, foyers de jeunes travailleurs, missions locales, centres sociaux, écoles de la deuxième chance…). Il se déplaceront aussi auprès de structures soutenues par la Fondation Solidarités by CA Centre est, telles que les « escales solidaires » d’Habitat & Humanisme. Les interventions auront lieu dans l’Ain, le Rhône et la Saône-et-Loire.

Le soutien accordé par la Fondation CASD et la Fondation Solidarités by CA Centre Est va permettre de mobiliser 14 volontaires, 2 jours par semaine pendant 2 ans. Entre 650 et 700 personnes bénéficieront de ces ateliers qui démarreront en septembre 2019 pour deux ans.