Créés pour répondre aux enjeux majeurs de lutte contre l’exclusion et la récidive, Emmaüs développe des sites pour prendre en charge, salarier et héberger des personnes détenues en fin de peine.  

Ces structures à taille humaine et familiale accueillent des résidents-salariés et leur propose un accompagnement global avec un projet de vie individualisé. Ces lieux sont des espaces de réapprentissage de la liberté, un sas entre le dedans et le dehors, un lieu de dialogue, d'échanges, de formations et de rencontres. Ces structures innovent aussi pour être des lieux de propositions de solutions agricoles durables, avec une activité de formation agricole à destination des résidents.

En 2020, la Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement a soutenu deux « fermes » de ce type.

  • Ferme Emmaüs Lespinassière dans l’Aude pour la réhabilitation du lieu et l’augmentation de la capacité  au sein de cette structure qui accueille plus d’une dizaine de détenus en fin de peine.
  • Ferme Emmaüs Baudonne dans les Landes via une aide au lancement de cette initiative dédiée à l’accueil des femmes en fin de peine.

Ces soutiens ont été réalisés aux côtés du Crédit agricole du Languedoc pour la première ferme et aux cotés de la Fondation Crédit Agricole Aquitaine pour la deuxième.