Des séjours de répit disruptifs aux enfants atteints de cancer pour améliorer leur parcours de soins

L’association souhaite proposer 70 séjours de répit en pension complète de 5 jours en moyenne en 2021. De plus, elle veut ouvrir le centre de soins et de répit (Le Phare) à des patients de la région Bourgogne au 2ème semestre 2021 et donc élargir son nombre de bénéficiaires. C’est pourquoi elle a sollicité l’aide de la Fondation.
D’une durée moyenne de 5 jours, les séjours au Phare sont personnalisés pour chaque enfant qui s’y rend accompagné d’un parent. Reprenant les techniques de préparation des sportifs de haut niveau, ils combinent relaxation, imagerie mentale, préparation physique, sommeil, ostéopathie et suivi nutritionnel. Les journées alternent temps collectifs et moments individuels. Les activités sont adaptées au rythme et au besoin de chaque enfant. Le parent est présent dès qu’il en ressent le besoin. En 2020, l’association a presque doublé le nombre de ces séjours.
Grâce aux séjours, les patients restent en meilleure forme physique et psychologique, perdent moins de poids et conservent plus d’autonomie. Ils apprennent à gérer leurs angoisses et reprennent confiance, ce qui améliore leur qualité de vie et le parcours de soins.

Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin